-  -  - 
Cultural addresses in the Greater Region
ADVANCED SEARCH
calendrier
calendrier




Co-financed by the European Regional Development Fund in the framework of the programme Interreg IVA Grande Région.
The European Union invests in your future.
Vue générale de l\'édifice

Église Sainte-Ségolène de Metz

More information
(Unfortunately this text does not exist in English.)

L’église Sainte-Ségolène est construite en pierre de Jaumont. Plusieurs édifices se sont succédé à l’emplacement de l’église actuelle. Une première chapelle est construite entre 800 et 830 dans le quartier d’Aiest habité par de très nombreux vignerons. Une mention de l’église figure de nouveau en 912, dans un cartulaire de l’abbaye de Gorze. Le culte de Sigolène, une albigeoise ayant vécu au VIIe siècle, arrive très tôt en Lorraine. De la construction primitive, il ne reste qu’une crypte, sous le chœur de l’église actuelle.

Le quartier s’urbanise et l’édifice étant trop petite, on édifie dès 1250 une église plus vaste de style gothique. De cet édifice, il reste le chœur, les deux absidioles, et les trois premières travées de la nef (cl. M.H.). L’église fut agrandie entre 1470 et 1500 par l’ajout d’un porche gothique flamboyant. Lors des travaux de 1850, on a découvert des restes de fresques des XIIIe au XVIe siècles qui ont disparu en 1898.
Vue de la façade harmonique

D’importants travaux furent entrepris entre 1896 et 1898, sous la direction de l’architecte Conrad Wahn. Ils modifièrent totalement l’aspect de l’église : seuls le chœur et les trois premières travées furent conservés en l’état. La nef fut agrandie, la cour supprimée, le porche et le clocher du XVe siècle furent détruits et remplacés par une façade harmonique, comportant trois portails et deux tours à flèches jumelles. L’élégante façade, de style néo-gothique, est inspirée de l’église Sainte-Élisabeth de Marbourg. La statuaire des portails est l’œuvre du sculpteur français Dujardin, déjà connu pour ses sculptures sur la cathédrale Saint-Étienne de Metz. Le portail central, doté d’une porte de bronze, est l’œuvre d’Eugène Vallin de Nancy (1903). L’inauguration du nouvel édifice eut lieu en 1898.

À l’intérieur, le style est caractéristique du gothique messin du XIIIe siècle, style que l’on retrouve à l’église Saint-Vincent, ou dans les parties basses de la nef de la cathédrale. Des éléments intéressants de l’ancienne église sont encore présents : piliers, fenêtres, chœur à une travée, nefs latérales terminées par des absidioles. Les chapiteaux de l’arc ogif du chœur sont d’une facture remarquable.
 

Mobilier

Deux statues du XVe siècle représentent saint Ferréol et saint Ferjeux, fondateurs de l’église de Besançon au IIIe siècle. Une statue en bois stuqué du XVIe siècle représente sainte Ségolène (cl. MH).

L’église possède de nombreux vitraux, dont une précieuse crucifixion et quelques médaillons zoomorphes datant du XIIe siècle. La scène de crucifixion de l’absidiole dédiée à la Vierge (chapelle de la Vierge), au nord, est le plus ancien vitrail de Lorraine. De style rhénan, il représente le Christ en croix, entouré de la Vierge et de saint Jean-Baptiste. La croix, ornée de rinceaux, est encadrée par les symboles archaïsants de la lune et du soleil. D’autres pièces datent du XIIIe siècle, les vitraux des donateurs messins Jean Bataille et son épouse du XVe siècle (c. 1459) —, d’autres vitraux du sont du XVIe siècle et dans le chœur des vitraux du verrier messin Laurent-Charles Maréchal, posés entre 1848 et 1855.
 

Orgues

Orgues construites par la manufacture Dalstein de Boulay, en 1898. Instrument agréable à jouer, à l’acoustique remarquable.

Église Sainte-Ségolène de Metz
Place Jeanne-d'Arc
57000 Metz
France
57