-  -  - 
Evénements en Grande Région
RECHERCHE AVANCEE
calendrier
calendrier




Projet cofnancé par le Fonds européen de développent régional dans le cadre du programme INTERREG IVA Grande Région.
L’Union européenne investit dans votre avenir.
Cl%C3%A9o_03
Cl%C3%A9o_08Cl%C3%A9o_12

Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda)

Hommage à Agnès Varda

05/06/2019
Plus d'information
France-Italie 1962 | vo | 90' | De : Agnès Varda | Avec : Corinne Marchand, Antoine Bourseiller, Dominique Davray, Michel Legrand

> Prix de la Critique française, 1962



Cléo, une belle chanteuse, attend les résultats d'une analyse médicale. De la superstition à la peur, de la rue de Rivoli au café du Dôme, de la coquetterie à l'angoisse, de chez elle au parc Montsouris, Cléo vit quatre-vingt minutes particulières. Son amant, un musicien, une amie, puis un soldat lui ouvrent les yeux sur le monde...

 

« Un petit chef-d'oeuvre de fraîcheur et d'inventivité. A la fois l'un des films les plus délicieux et les plus essentiels produits par la Nouvelle Vague. » (Serge Kaganski, Les Inrockuptibles)

 

« Rarement Paris fut mieux filmé : Cléo nous fait sentir en un courant d'air les cafés d'Eustache, la capitale campagnarde de Rivette et cette évidence de Paris si chère à Rohmer. » (Marc Cerisuelo, Dictionnaire des films, Ed. Larousse)

 

« Cléo de 5 à 7, en 1962, témoigne d'une liberté de ton et de style en même temps qu'il participe d'une transformation de la pratique du cinéma menée tambour battant par une nouvelle génération.  (...) Dans Cléo de 5 à 7, elle expérimente un autre aspect fondamental du cinéma, le temps, en filmant sa fiction en temps réel - un choix théorique d'autant moins gratuit et d'autant plus pertinent que l'héroïne croit son temps de vie compté» (Serge Kaganski, CF)

 

« Conformément au titre, Agnès Varda filme Cléo se ronger les sangs en temps réel, intégrant ainsi l'émergence et le développement du 'cinéma direct'. Mais le réalisme de la cinéaste sait aussi engendrer de puissantes émotions, montrant les traits de son héroïne qui se décomposent lentement. (...) Sur le plan anecdotique, les cinéphiles apprécieront l'insertion dans le film d'un court métrage muet où jouent Jean-Luc Godard et plusieurs acteurs dont Eddie Constantine, Anna Karina et Yves Robert. » (1001 films, Ed. omnibus)

 

« Réalisé en 1962, Cléo de 5 à 7 est en effet un chef-d'?"uvre du cinéma français. L'action se déroule en temps réel, le 21 juin, jour du solstice d'été. Cléo, une jeune chanteuse attend les résultats d'un examen médical. Sa peur d'avoir un cancer contraste avec sa vitalité frivole et la lumière estivale qui inonde la capitale. Tourné dans l'ordre chronologique du scénario, découpé en courts chapitres numérotés, le film fait ressentir le passage inexorable du temps. Sans beaucoup de moyens, la cinéaste transcende le cinéma-vérité par son art du montage et de la composition. Varda met en scène une ballade dans Paris de Montparnasse au Parc Montsouris à la manière des surréalistes, ponctuée de rencontres, avec l'ombre accompagnatrice du Nadja d'André Breton. Varda invente une forme ouverte, celle d'un film de fiction capable de faire entrer l'époque par le son (les informations qui émanent d'un autoradio), l'image ou des personnages - le jeune soldat en permission qui va bientôt rejoindre son régiment en Algérie, lui aussi probable mort en sursis. » (Olivier Père)
lieu d'événement
Cinémathèque de la Ville de Luxembourg
17 PLACE DU THEATRE
L-2613 LUXEMBOURG
Luxembourg

prix d'entrée
1.5€ (Kulturpass)
2.4€ (Tarif réduit)
3.7€ (Tarif plein)
Tickets
Autres Manifestations
30/06/2019
Le Royaume des chats (Cinema Paradiso)


30/06/2019
The Yards (Cine XXL)


30/06/2019
Merry Christmas, Mr. Lawrence (Université Populaire du Cinéma)


29/06/2019
Husbands and Wives (Sense & Sensibility)


29/06/2019
Le Grand bleu (Saturday Night (Guilty) Pleasures)


28/06/2019
Kiss Me, Stupid (Billy Wilder)


28/06/2019
Raising Arizona (Comedy Classics)


27/06/2019
Monty Python's The Meaning of Life (British Comedies)


27/06/2019
Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda)


26/06/2019
Jacquot de Nantes (Agnès Varda)


105